Comment calmer le mordillement chez le chiot ?

Si vous avez un chiot, vous avez sûrement déjà fait connaissance avec ses petites dents pointues ! Au détour d’une séance de jeu ou d’un câlin, aucune différence, ça fait mal… Mais pourquoi ce besoin irrépressible de tout mâchouiller, y compris vous?

Lorsque vous commencez l’éducation d’un chiot, vous devez lui faire comprendre que le fait de vous mordiller n’est pas acceptable pour vous, humain.

Cependant, il faut savoir que ce comportement est tout à fait naturel chez le chiot! Mais il faudra le contrôler pour que cela ne devienne pas un problème plus tard. Pour arrêter les morsures et les pincements, vous allez devoir apprendre à votre chiot l’inhibition de la morsure dès son arrivée à la maison.

L’inhibition de la morsure

L’inhibition de la morsure est un apprentissage de base chez les carnivores :  l’animal apprend à modérer la force de sa morsure.C’est un facteur important dans la socialisation des animaux de compagnie.Mais comment les chiots comprennent-ils qu’ils mordent doucement, ou au contraire trop fort?

Les chiots adoptent naturellement un comportement de morsure avec leur mère et leurs compagnons de litière à l’âge de 3 à 12 semaines. En se mordant pendant le jeu, les chiots apprennent que mordre trop fort fait mal à leurs frères et sœurs ou à leur mère, qui arrêtent immédiatement de jouer. Ils apprennent ainsi à ajuster la force de leur mâchoire pour une morsure plus douce, et reprennent leur séance de jeu.

C’est de cette façon qu’ils apprennent, et c’est exactement ce qu’il faut continuer à faire afin de leur apprendre à mordre doucement dans un premier temps, puis plus du tout.

La plupart des maîtres ramènent leur nouveau chiot à la maison avant ses 12 semaines, ce qui implique une  interruption de cette étape cruciale d’inhibition de la morsure et d’apprentissage. Vous devinez ce que cela signifie… votre chiot terminera cet apprentissage sur vos mimines!

Des jouets spéciaux à mordiller

Pour éviter que vous et votre famille ne deveniez des jouets à mâcher pour votre chiot, vous devrez investir dans des jouets avec lesquels vous pourrez détourner son attention.

Pensez aux jouets en corde sur lesquels il pourra tirer et se défouler (en créant au passage une relation complice avec vous), aux peluches (surveillez toujours votre chiot s’il a tendance à détruire afin qu’il n’avale pas des morceaux de tissu) ou encore aux jouets de dentition munis de picots qui masseront les gencives de votre petite terreur !

Formation de chiot – Comportements mordants

En tant que maître, vous pouvez grandement aider votre chiot en lui signalant les pressions qu’il peut exercer. Mère Nature a donné ces petites dents pointues aux chiots pour une raison; oui, elles font mal, mais font aussi peu de dégâts car leur mâchoire est encore faible à cet âge-là. C’est pourquoi il est capital de leur apprendre à se canaliser dans leurs premiers mois.

Pour leur bien (et le vôtre, on ne va pas se mentir!),  les chiots doivent apprendre à mordre doucement avant d’entrer dans l’adolescence. Les chiens adultes utilisent leur bouche pour jouer entre eux. Donc,un chiot qui n’a pas appris l’inhibition de la morsure risque d’avoir de grosses déconvenues à l’âge adulte s’il mord ses camarades canins trop fort, et ne parlons même pas des humains…

Avant d’entrer dans le vif du sujet, laissez-moi commencer par dire ce qui est évident : L’éducation d’un chiot qui mordille ne devrait être faite que par un adulte! Ne laissez pas un enfant seul avec un chiot qui n’a pas appris l’inhibition de la morsure, pour des raisons évidentes de sécurité.

Allez, on se prépare et on y va!

Apprendre la morsure inhibée

  • Tout d’abord, le plus difficile : laissez votre chiot mordre la main. Si si, vous allez voir… Dès qu’il mord un peu trop fort, criez « Aïe! » (très fort, faites-en des caisses!) et quittez immédiatement la pièce pendant 1 à 2 minutes. Le chiot comprend très bien le cri de douleur, car cela ressemble au bruit que faisaient ses premiers compagnons de jeu. En quittant la pièce, vous imitez aussi la réaction que les autres chiots auraient face à un copain qui mord trop fort. Il sera isolé socialement, et croyez-le ou non, les chiens détestent ça!
  • À votre retour, continuez le jeu et laissez-le vous mordre à nouveau.
  • S’il mord à nouveau, répétez le processus. En fait, vous devrez répéter cette opération encore et encore, mais votre chiot devrait vite comprendre les conséquences de son comportement et commencer à mordre plus doucement.
  • La prochaine étape est de commencer à hurler « Aïe! » quand il vous mord doucement, et quitter à nouveau la pièce. Votre chiot va bientôt apprendre que même une morsure plus douce, c’est trop pour vous. Le résultat d’une morsure est l’arrêt du jeu et l’isolement. Assurez-vous de ne pas faire durer la « punition » plus de 2 minutes, sinon il aura oublié ce qu’il a fait!
  • Encore une fois, la répétition sera nécessaire avant que votre chiot arrête totalement de mordre.
  • Ensuite, laissez vos proches tenter l’expérience avec votre chiot (sauf bien sûr les enfants).
  • Une fois que votre chiot est constamment plus doux, cela prouve qu’il se maîtrise et que vous pouvez commencer à crier « Aïe! » et quitter la pièce pour des morsures encore plus douces.
  • Répétez ces étapes en apprenant progressivement au chiot à mordre de plus en plus doucement jusqu’à ce qu’il ferme la bouche avec très peu de pression.
  • Une fois que tout ça est bien intégré, vous pourrez lui apprendre à ne plus mordre du tout, en le redirigeant vers un jouet à mâcher ou un autre jouet lorsqu’il aura l’intention de vous mordre, en ajoutant l’ordre « pas mordre » (ou celui que vous aurez choisi et qui devra toujours être le même) au fur et à mesure.

Pourquoi ne pas enseigner le « pas mordre » dès le début?

Eh bien, il y a une très bonne raison à cela. Tout d’abord, ce serait une tâche colossale, car les chiots ont un grand
besoin de mordre et un temps d’attention très limité! Pour bien apprendre les choses et les fixer, il vaut mieux y aller de façon PRO-GRES-SIVE !

Deuxièmement, même si vous réussissez à apprendre à votre chiot à ne pas mordre, il aura toujours la dent dure. Si d’aventure il mord, ce sera toujours très fort car il n’aura pas appris à moduler sa force. Chiot, c’est mignon, même si ça fait un peu mal. Mais je vous laisse imaginer les dégâts avec une belle dentition d’adulte et une mâchoire plus grande et musclée….

Ceux qui utilisent la méthode du «pas mordre» précocement ne font qu’interdire le comportement. Malheureusement, interdire ne veut pas dire éliminer. Dans certaines circonstances, tout chien peut mordre.

Une morsure pour un chien, c’est un signal qui veut dire « laissez-moi tranquille ». Que ce soit à cause de la douleur, du stress, des visites chez le vétérinaire ou simplement d’une erreur d’approche ou de communication, n’importe quel chien peut réagir en mordant.

La chose à retenir : un chien qui a appris l’inhibition de la morsure est moins susceptible de causer de graves dommages qu’un chien à qui on a complètement interdit de mordre dès le départ!