Fêtes de fin d’année : les aliments à ne pas donner à votre chien

La période des Fêtes est arrivée ! L’occasion de se retrouver en famille et de partager de bons moments autour d’une belle table. Mais certains des mets que nous affectionnons peuvent être très dangereux pour nos compagnons à quatre pattes. Petit tour d’horizon des aliments à éviter !

Les oignons, l’ail et les poireaux

Ces aliments, crus comme cuits, sont toxiques pour les chiens. En effet, les composants soufrés qu’ils contiennent détruisent les globules rouges, qui assurent le transport de l’oxygène dans le sang. La dose toxique est d’environ 5 à 10 grammes par kilo de poids, soit à peu près un oignon entier pour un chien de 10 kilos.

Les principaux symptômes d’intoxication sont une fatigue ou une apathie, des vomissements et diarrhées, parfois accompagnés de difficultés respiratoires. La coloration des urines peut aussi être un indicateur : elles deviennent foncées, voire marron. L’intoxication par ces aliments n’est en général pas mortelle s’ils n’ont pas été ingérés en grosse quantité. La mise en place d’un traitement est cependant nécessaire, et votre chien aura besoin de beaucoup de repos le temps d’éliminer les toxines de son organisme.

L’avocat

Bien que la dose toxique ne soit pas connue, la persine contenue dans l’avocat (noyau, plante et fruit) est dangereuse à haute dose pour nos toutous.

L’intoxication se traduit le plus souvent par des troubles digestifs (vomissement, diarrhées, perte d’appétit) dans les heures suivant l’ingestion. Ils évoluent souvent vers des symptômes respiratoires (difficultés à respirer, toux) et peuvent aller jusqu’à des troubles cardio-vasculaires amenant l’apparition d’œdèmes.

Si votre loulou a gobé de l’avocat et présente l’un de ces symptômes, emmenez-le d’urgence chez votre vétérinaire!

Le chocolat

Aliment phare des fêtes de fin d’année, le chocolat contient de la théobromine, un alcaloïde présent dans les fèves de cacao. S’il n’est pas dangereux pour nous, il peut être mortel pour nos chiens : en effet, leur estomac n’est pas équipé de l’enzyme qui permet de dégrader la théobromine. La dose toxique est d’environ 90 grammes de chocolat au lait (moins concentré) et de seulement 20 à 30 grammes de chocolat noir pour un chien de 10 kg ! Autant dire que les choses peuvent se compliquer très vite…

Les premiers signes d’intoxication se manifestent généralement une heure après l’ingestion. Le chien devient agité et nerveux, boit beaucoup, est pris de vomissements et de diarrhées. Peuvent ensuite apparaître des symptômes cardiaques (tachycardie), des convulsions accompagnées d’une rigidité musculaire, et l’état du chien peut se dégrader jusqu’au coma et au décès de l’animal dans les 24 à 48 heures.

A noter que le chocolat blanc n’est pas vraiment dangereux pour le chien, sa concentration en théobromine étant très faible. Attention toutefois, ce type de chocolat étant très chargé en sucre et en graisses, pas très bien tolérés par nos compagnons!

Pour résumer, on range les chocolats au-dessus du frigo, et si votre chien a ingéré une grosse quantité de chocolat, direction la clinique vétérinaire en urgence !

Raisins et raisins secs

Bien que la substance qui rend le raisin toxique n’ait pas été clairement identifiée, de nombreux cas d’intoxication ont été rapportés. Les raisins frais et les raisins secs de toutes sortes sont très dangereux pour les chiens. La dose toxique est de 10 à 50 grammes par kilo. En gros, une grappe de taille moyenne peut être mortelle pour un chien de 10 kg!

Les principaux symptômes apparaissent dans les quelques heures suivant l’ingestion : un abattement et des symptômes digestifs (vomissements et diarrhées) qui évoluent généralement sur plusieurs jours. Dans les cas les plus sévères, on peut voir apparaître une insuffisance rénale aigüe qui se traduit par des urines peu abondantes et une augmentation fulgurante du taux d’urée sanguine.

Dans tous les cas, si votre chien a consommé du raisin, n’hésitez pas à contacter un vétérinaire qui pourra vous renseigner sur la conduite à tenir.

La peau de volaille, les sauces et le foie gras

Nous sommes d’accord, tous ces aliments ont de quoi faire saliver. Mais attention ! Étant très gras, ils peuvent provoquer une pancréatite.

Cette inflammation du pancréas peut se manifester par des symptômes courants, tels que l’abattement, la perte d’appétit, des vomissements et diarrhées et des douleurs abdominales (le chien est agité et n’arrive pas à trouver de position confortable). Dans les cas les plus graves, et généralement chez les chiens sensibles ou âgés, il peut en résulter une défaillance multi-viscérale sévère.

Il n’existe pas de traitement spécifique pour la pancréatite. La guérison consiste généralement en une bonne hydratation et le traitement des douleurs. La plupart des chiens s’en remet très bien dans les cas les moins sévères.

Un petit morceau, ça va. Trop, bonjour les dégâts !

Les os cuits

Si vous êtes adepte de la traditionnelle dinde rôtie à Noël, vous vous posez chaque année la même question : puis-je donner les os à mon chien? La réponse est NON, surtout pas!

En effet, les os cuits (particulièrement ceux de volaille ou de porc) deviennent très friables et peuvent être dangereux pour votre toutou. Des éclats peuvent venir se loger dans la gueule, dans la paroi de l’œsophage, de l’estomac ou des intestins et engendrer de graves perforations.

Choisissez plutôt un os cru charnu, de préférence un morceau de fémur de bœuf (très résistant), adapté à la taille de la gueule de votre chien. De plus, si vous avez un boucher sympa, ça ne vous coûtera généralement rien.

Même votre compagnon à quatre pattes aura son petit cadeau sous le sapin!

L’alcool

Boire un petit coup c’est agréable, surtout quand on a quelque chose à fêter. Mais pour nos amis les chiens, c’est loin d’être idéal! Généralement curieux, ils n’hésiteront pas à aller laper le fond du saladier de punch ou à éponger le champagne renversé par terre, car leur odeur sucrée les attirera irrémédiablement. L’intoxication n’est pas loin!

Les symptômes d’intoxication à l’éthanol (l’alcool le plus répandu dans les foyers) peuvent apparaître entre quelques minutes et quelques heures après l’ingestion. Troubles de l’équilibre, apathie et somnolence, paralysie et difficultés respiratoires… Si la dose est très importante, les symptômes peuvent s’aggraver, conduisant au coma voire au décès de l’animal.

Comme pour tous les autres cas d’intoxication précédents, il faut réagir vite et emmener d’urgence votre chien chez le vétérinaire, qui saura mettre en place un traitement adapté.

 

Voilà pour ce petit tour d’horizon, qui je l’espère vous permettra de passer une fin d’année sereine et pleine d’amour!

Pampa est déjà en train de chercher ses cadeaux dans sa chaussette… Mais elle se joint à moi pour vous souhaiter un joyeux Noël un peu en avance !

« C’est quoi cette arnaque? Et mes croquettes de Noël alors? »