Développer le caractère de votre chiot et éviter les comportements indésirables

La nouveauté pour les chiots peut être à la fois stimulante, amusante et gratifiante. Ces petites boules de poils sont si doux et adorables qu’il est difficile de croire qu’ils peuvent donner tant de travail….et mettre un tel bazar. Et comme nous sommes souvent assez occupés à nettoyer derrière eux, nous pouvons rater cette partie cruciale de leur développement où nous pouvons le plus influencer leur caractère. Voici quelques conseils et astuces pour les propriétaires de chiots qui veulent prévenir les comportements indésirables avant qu’ils ne commencent.

Le plus tôt possible

Votre chiot est une merveilleuse page blanche. C’est l’occasion de faire de lui le chien que vous voulez qu’il soit. Le chiot ne naît pas avec l’anxiété de séparation ou d’autres problèmes de comportement : c’est souvent dans sa phase de développement que ces problèmes surviennent. Heureusement, il y a beaucoup de choses que vous pouvez faire pour éviter de nombreux problèmes dès le départ. Même si votre chiot plus âgé affiche des comportements plutôt désagréables, et même s’il est beaucoup plus facile de façonner le comportement d’un chiot très jeune que celui d’un chien adulte, il n’est jamais trop tard pour se remettre sur les rails!

Savoir à quoi vous attendre et à quel moment vous aidera à bien prendre soin de votre nouveau protégé. Quand on s’occupe d’un jeune chiot, il n’est pas raisonnable d’attendre de lui qu’il retienne sa vessie pendant 8 heures par exemple. Mais savez-vous à quel moment cela va changer? Ou à quel âge il commencera à tout mordiller ? Pour se tenir au courant de tous ces changements, une seule possibilité d’action : observer et s’adapter !

Socialisation

Le comportement d’un chiot est fortement influencé par son environnement… et par vous. Si vous pouvez contrôler son environnement (autant que possible), vous pourrez commencer à façonner le comportement que vous voulez. Par exemple, pour élever un chiot et en faire un chien confiant et amical, vous devrez le socialiser correctement. Si vous ne le faites pas correctement (ou pas du tout !), vous risquez de vous retrouver avec un chien craintif ou agressif. Et si vous avez déjà un chien? Il faudra vous assurer que votre nouveau chiot et votre chien actuel s’entendent bien, car il n’y a rien de pire qu’une maison avec des chiens qui se battent continuellement ou que vous devez garder séparés… La plupart des chiens adultes acceptent les jeunes chiots, mais il peut y avoir de la jalousie et de l’agressivité de la part de votre premier compagnon à quatre pattes. Pour éviter cela, il est important que vous preniez le temps de les présenter correctement!

Un autre problème courant est de laisser votre petite peluche seule trop longtemps, trop vite, ou de ne pas la laisser seule du tout. Ces deux facteurs peuvent mener à une anxiété de séparation chez le chien adulte. La meilleure façon d’éviter tout cela est de suivre un plan qui enseigne à votre chiot à être seul… progressivement.

Accueillir un nouveau chiot à la maison est un moment amusant et gratifiant. C’est aussi une excellente occasion de développer votre petit loulou pour qu’il soit tout ce que vous voulez qu’il soit. Dans un sens, vous écrivez sur la page blanche qu’est votre chiot. Sa page est son caractère et sa personnalité. Si vous vous y prenez bien, vous obtiendrez un chien merveilleux et confiant.

Vous pouvez modeler le caractère et la personnalité de votre chiot pour en faire un chien confiant et sociable. En faisant cela, vous pourrez l’empêcher de développer des comportements indésirables, et faire face de façon efficace à ceux qui existeraient déjà !