Les parasites intestinaux du chien

Les vers peuvent sérieusement affecter la santé de votre animal, mais aussi celle de votre famille. Les parasites intestinaux se classent dans la catégorie des zoonoses, c’est à dire des affections qui peuvent se transmettre de l’animal à l’Homme. Voici les signes à surveiller si vous pensez que votre animal a des vers.

Les différents types de vers

Les nématodes (vers ronds)

Ces vers sont souvent transmis aux jeunes chiots par le lait de leur mère ou s’ils entrent en contact avec des matières fécales contaminées. Les chiots infectés ont souvent le ventre gonflé, des diarrhées et des problèmes de croissance.

Le Dirofilaria est une espèce de nématodes responsable de la dirofilariose cardio-pulmonaire, ou « maladie du ver du cœur ». Il infeste le cœur et les vaisseaux qui l’entourent. Ce parasite est transmis par la piqûre de moustique infesté, et les symptômes peuvent mettre des années à se manifester. Ils consistent en une toux et des difficultés respiratoires, des syncopes à l’effort, des œdèmes au niveau des membres et à terme une détresse cardiaque. Des traitements existent et son très efficaces, bien que longs.

Les nématodes peuvent être transmis à l’Homme par contact avec un sol contaminé. Les cas d’infection par les vers ronds sont plus fréquents chez les jeunes enfants et, s’ils ne sont pas traités, ils peuvent parfois entraîner une cécité (le parasite migre dans le corps). Il est important d’empêcher votre animal de faire ses besoins à proximité de la zone de jeu des enfants, car c’est là qu’ils risquent d’entrer en contact avec des œufs d’ascaris.

Les cestodes (ténias et dipylidium caninum)

Les chiens attrapent le plus souvent des ténias en mangeant des puces infestées par leurs œufs. Si vous voyez votre chien en train de traîner son derrière sur le sol, il se peut qu’il soit infesté. Comme ces vers peuvent atteindre jusqu’à 15 cm de long dans les intestins de votre chien, vous pouvez également trouver des segments de ce ver dans ses excréments ou accrochés à sa queue.

Il est rare de contracter le ténia de votre animal domestique, mais cela reste un risque à prendre en compte. Si vous ingérez une puce porteuse, ce ver intestinal provoquera chez vous des nausées, de la diarrhée et une perte d’appétit.

Les ankylostomes

Les ankylostomes s’attachent à l’intestin grêle du chien et… sucent son sang. Ils peuvent être transmis à votre chien in utero, par le lait de sa mère, par des selles contaminées ou même via un contact avec un sol infesté. Les chiots sont les plus vulnérables aux conséquences d’une infestation par des ankylostomes : l’anémie causée par une perte de sang les rend fatigués, faibles et leur fait perdre du poids.

Comme les autres parasites cités, vous pouvez contracter des ankylostomes lorsque vous marchez pieds nus dans un sol contaminé par leurs larves. Cette espèce peut pénétrer votre peau et entraîner une éruption cutanée très irritante au début, qui peut ensuite évoluer vers des douleurs abdominales, des diarrhées, une anémie et une perte de poids.

Les trichures

Les trichures peuvent vivre dans le sol pendant plusieurs années jusqu’à ce qu’ils soient ingérés et infestent votre chien. Ils affectent généralement les chiens ayant séjourné dans des zones abritant de nombreux autres chiens, tels que les chenils et les refuges pour animaux.. Il est souvent difficile de diagnostiquer les trichures chez le chien et certains peuvent même ne pas présenter de symptômes avant une aggravation subite. Les symptômes à surveiller sont la diarrhée, la perte de poids et surtout la présence d’une couche de mucus sur les selles.

 

Certaines variétés de vers peuvent infecter les humains et les chiens, notamment les vers ronds, les ténias et les ankylostomes. Sachez que vous pouvez contracter les vers de votre chien quand il vous lèche ou quand vous marchez pieds nus près de l’endroit où il fait ses besoins. Assurez-vous de bien vous laver les mains après avoir joué dehors ou avec votre animal, surtout avant de manger.

Symptômes généraux

En l’absence de traitement, les vers peuvent provoquer des diarrhées, des vomissements, une perte d’appétit, une anémie et, dans les cas extrêmes, la mort. Le niveau de risque pour la santé varie, même si l’infestation par des ankylostomes peut parfois être fatale. Soyez attentif aux signes suivants, et si vous pensez que votre chiot ou votre chien a des vers, demandez conseil à votre vétérinaire.

  • Signe du « traîneau » (le chien traîne son arrière-train au sol en s’appuyant sur ses pattes avant)
  • Perte de poids
  • Fatigue, faiblesse
  • Déshydratation
  • Léthargie

À quelle fréquence dois-je vermifuger mon chien?

Pour que votre animal de compagnie et votre famille restent à l’abri des vers, il est important de suivre un calendrier de vermifugation strict:

  • À partir de ses 2 semaines: toutes les 2 semaines jusqu’à ses 3 mois
  • Ensuite, tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois
  • Enfin, tous les trois mois, à vie, en fonction du produit utilisé

 

Pour finir, en cas de doute, n’hésitez jamais à contacter votre vétérinaire. Il saura vous conseiller et mettre en place des traitements adaptés pour un compagnon en bonne santé!