Coronavirus et animaux de compagnie : faut-il s’inquiéter?

On a beaucoup entendu cette info : les animaux de compagnie peuvent porter et vous transmettre le coronavirus Covid-19. Alors, info ou intox?

Qu’est-ce qu’une zoonose?

Une zoonose est une maladie infectieuse ou parasitaire transmissible d’un animal à l’Homme. Il en existe un certain nombre, telles que la rage, la maladie de Lyme ou la leptospirose, pour ne citer que les plus connues.

L’animal contaminé est appelé « hôte », « vecteur » ou « réservoir ». Il transmet la maladie par contact, morsure, griffade ou via ses sécrétions corporelles (urines, excréments, aérosols…).

Une origine animale pour le coronavirus?

On a entendu beaucoup de choses sur l’origine du virus ces dernières semaines. D’abord un pangolin, puis une chauve-souris, jusqu’à un chien contaminé…

Des études ont été menées sur la famille des coronavirus, notamment sur les SRAS (Syndromes Respiratoires Aigus Sévères) : ils sont présents chez beaucoup d’espèces animales, et ne contaminent que celles-ci ! Ce qui est en revanche préoccupant, c’est la mutation de ces virus. C’est en se « transformant » et en évoluant qu’ils sont capables de toucher de nouvelles espèces (ce que l’on appelle la recombinaison), notamment l’Homme. Le consensus scientifique actuel penche en faveur de cette hypothèse, mais de plus amples études seront nécessaires pour connaître avec certitude l’origine du coronavirus sous sa forme humaine.

Et nos loulous, alors?

Pas de panique ! Selon l’Ordre National des Vétérinaires :

« Il a été fait état dans la presse d’un chien à Hong Kong testé positif au virus COVID-19 suite à une exposition proche de ses propriétaires qui étaient atteints du COVID-19. Si la présence de matériel génétique du virus COVID-19 a été montrée chez ce chien, il ne présentait en revanche aucun signe clinique de la maladie. « 

Pour faire simple, on a trouvé un chien ayant contracté le Covid-19, mais on ne sait pas si la transmission a été faite par l’Homme ou si le chien lui-même aurait pu le transmettre à son tour.

L’ANSES a publié un avis très documenté sur la situation (consultable juste ici), et a conclu qu’il n’existe aucune preuve que les animaux de compagnie ou d’élevage jouent un rôle dans la transmission et la propagation du virus.

Des refuges qui se remplissent…

… Et pourtant ! Bien que depuis mardi les services des refuges fonctionnent au ralenti, la situation est grave : de plus en plus d’animaux arrivent, abandonnés par des propriétaires inquiets et bien souvent mal informés. Entre fake news et désinformation, ce sont les loulous qui trinquent.

De nombreux refuges SPA et indépendants tirent la sonnette d’alarme au vu de la recrudescence d’abandons en ces temps de crise sanitaire. La meilleure arme reste l’éducation et l’information documentée : n’hésitez pas à vous tenir au courant de l’évolution des avancées scientifiques, à recouper les différentes sources et à faire des recherches ! Et à en parler autour de vous, car vous pourriez sauver de nombreux quadrupèdes d’un abandon totalement injustifié…

Gardez votre calme

Vous l’aurez compris, aucune raison de s’alarmer. Vous pouvez continuer à câliner vos amis à quatre pattes sans problème !

Pour ce qui est des sorties à l’extérieur avec votre loulou, quelques règles sont cependant à respecter : elles doivent être brèves et s’effectuer à proximité de votre domicile. N’oubliez pas également de vous munir d’une attestation de déplacement dérogatoire (téléchargeable ici), au risque d’écoper d’une amende de 135€, ce qui fait un sacré paquet de croquettes !

 

En espérant vous avoir informés, et peut-être rassurés, je vous souhaite bon courage pour cette période de confinement. N’hésitez pas à garder l’œil ouvert et votre esprit critique bien affûté !

Profitez-en pour passer du temps avec votre famille si vous le pouvez, et pourquoi pas faire de petits jeux avec vos compagnons poilus et partager vos idées en commentaire !

A très bientôt !